cese cultureAvis du Conseil Economique Social Environnemental (CESE)

La France est riche de son paysage culturel et artistique et de la vitalité de ses créateurs. Cette réalité doit beaucoup à un long et lent processus de développement d’instruments de politiques culturelles. Deux exigences démocratiques ont présidé à l’intervention de l’Etat puis des collectivités territoriales dans la culture depuis les années 1950 : remplir des missions de service public et lutter contre les inégalités culturelles ; susciter et pérenniser un environnement favorable à la liberté de création des artistes.

Le poids économique de la culture dans le PIB a quasiment doublé depuis les années 1960 :

Les activités culturelles représentent 3,2 % du PIB.

1 Français sur 2 a une pratique amateur au cours de sa vie.

Le financement public par habitant représente 2,55€ en Picardie contre 28,85 € en Île-de-France où il est concentré sur Paris (113,69 € par habitant contre 3,41 € hors Paris)

CA du spectacle vivant : 8,4 milliards € + de 260 000 emploisCA du secteur de la musique : 8,6 milliards € + de 240 000 emplois

CA du cinéma et de l’audiovisuel : 19,3 milliards €+ de 280 000 emplois.....

Prendre connaissance de la Synthèse de l'avis du CESE